articles

Feelgood féminin : 10 films

Les temps sont durs. Et quand ils le sont, il y a un remède miracle, magique, qui fait s’agiter des photons sur de la toile, dans des salles obscures où le silence est de mise. Malheureusement, les cinémas en France, n’ouvriront pas de si belles. Faut il rester moral en berne ? Voilà un top de… Lire la Suite →

J’ai été victime.

Cet article, ça fait quatre ans que j’ai commencé à l’écrire, à ne pas trouver les mots, à les perdre, à vouloir les effacer pour tourner la page, à y revenir avec rage. Quatre ans à garder au fond de la gorge cette vérité qui m’a dévorée, meurtrie, anéantie. Les faits commenceraient il y a… Lire la Suite →

Pourquoi j’en reviens toujours à Baise-Moi

Baise-Moi, objet culturel controversé, écrit par une toute jeune Virginie Despentes, et adapté par cette dernière accompagnée de Coralie Trinh Thi. Manu, ancienne actrice porno, tue un type de son quartier quelques heures après son viol, le même jour où Nadine, prostituée avide de sexe, étrangle à mort sa colocataire . Elles se rencontrent, elles s’enfuient,… Lire la Suite →

L’imprécision parfaite

Parlons des doigts mal placés du noise rock. Tout est fini : du mythe de l’oreille absolue au contrôle organisé de Bach, à la virtuosité des mains d’Hendrix. Le bruit a détruit vos académies. On est là pour mal placer nos doigts, ne pas savoir jouer peut-être, mais jouer contre la norme. Alors on prend… Lire la Suite →

« je voyais en pasolini… » par Yasmine

je voyais en pasolini dans mon âme grise de vieilles écumes sinistres oh combien cru que ses films je prie tremblante en ces mimes de cinéma tout terrain et de tempérament incertain que ramène les images qui défilent pleins de sublimes, de combats d’escrime crache à son battement les derniers crimes que déciment sous son… Lire la Suite →

Yoko Ono, plus célèbre artiste méconnue au monde

Dépeinte comme la personne à l’origine la séparation des Beatles, perfide, avide, envahissante, le nom de Yoko Ono est directement associé à l’histoire des quatre garçons dans le vent, si bien qu’elle en a été réduite à être la « femme de » John Lennon. Il incombe avant d’aborder Yoko Ono, l’artiste, de parler de Yoko Ono,… Lire la Suite →

« Se perdre dans les entrelacements… » par Yasmine

Se perdre dans les entrelacements de la perception et porter à bout mes émois mes couleurs et mes chagrins pour finaliser le tableau de mes premières respirations où lorsque je tombai du seuil vaginal mes pleurs stridents se nourrissaient du suc lumineux et coloré du monde premières couleurs premières températures premières matières Le corps est… Lire la Suite →

Marcia Resnick, photographe punk et bien plus

Je découvre Marcia Resnick dans Conversations de Victor Bockris, une transcription teintée de gonzo des échanges entre William Burroughs et Andy Warhol ; elle est là pour illustrer les rencontres. Bockris s’attarde à vouloir faire rencontrer divers artistes beat, et salive à l’idée de mettre Mick Jagger à leur table. Alors qu’il réussit à réunir ses… Lire la Suite →

« Le pourquoi de la Rose » par Yasmine

Je suis la rose. Les yeux s’exercent sur moi. On m’arrache, on me prend en trophée. Je suis l’ornement. Le monde se pique à mon contact et son sang se répand. Pourtant, je reste là, impassible, je ne suis jamais qu’un comment. On me décrit mais ne m’explique pas. C’est le poète Angelus Silesius qui… Lire la Suite →

Chargement en cours…

Un problème est survenu. Veuillez actualiser la page et/ou essayer à nouveau.


s’abonner

Recevez directement le nouveau contenu dans votre boîte de réception.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :