« je voyais en pasolini… » par Yasmine

je voyais en pasolini dans mon âme grise de vieilles écumes sinistres oh combien cru que ses films je prie tremblante en ces mimes de cinéma tout terrain et de tempérament incertain que ramène les images qui défilent pleins de sublimes, de combats d'escrime crache à son battement les derniers crimes que déciment sous son... Lire la Suite →

« Se perdre dans les entrelacements… » par Yasmine

Se perdre dans les entrelacements de la perception et porter à bout mes émois mes couleurs et mes chagrins pour finaliser le tableau de mes premières respirations où lorsque je tombai du seuil vaginal mes pleurs stridents se nourrissaient du suc lumineux et coloré du monde premières couleurs premières températures premières matières Le corps est... Lire la Suite →

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑